Association des aidants et malades à corps de Lewy - A2MCLA2MCL
Association des Aidants et Malades à Corps de Lewy
 
 
 
 
 
 
 > Médical & Recherche > Projets de recherche
 

Projets de recherche

Appel à Projets scientifiques 2022 sur la Maladie à Corps de Lewy

L'association des aidants et malades à corps de Lewy (A2MCL) propose un nouvel appel à projet visant à développer et renforcer la recherche clinique et scientifique sur la maladie à corps de Lewy, en particulier autour des enjeux suivants :

  • Mieux comprendre les causes de la maladie
  • Mieux diagnostiquer la maladie
  • Améliorer sa prise en charge médicamenteuse.

L’A2MCL est financée essentiellement par les dons privés et les cotisations de ces membres et dispose pour 2022 d’un budget de 50 000 euros consacré à la recherche :

  • Projets de recherche financés à hauteur de 20 000 euros maximum par projet.
  • Bourses de master 2 jusqu'à 5000 euros incluant un maximum de 5% de frais institutionnels.

Le responsable du projet ou le bénéficiaire d’une bourse doit s’engager à :

  • Publier au moins un article scientifique sur son projet.
  • Rédiger un article large public.
  • Animer une conférence en ligne organisée par l'A2MCL

Pour participer à l’appel à projets 2022, il convient d’envoyer à contact@a2mcl.org le CV court du responsable du projet, une lettre avec la demande motivée du responsable scientifique du projet, et un résumé du projet en une page maximum comprenant :

  • Le titre du projet et les références de l'instigateur principal.
  • Le contexte et la problématique à résoudre.
  • Les objectifs du projet.
  • La méthodologie.
  • Les résultats attendus.
  • La période du projet.
  • Le budget demandé.

Les échéances de l’appel à projet sont les suivantes :

  • Date limite de dépôt du projet : 2 octobre 2022
  • Sélection des projets retenus par notre comité scientifique : 15 novembre 2022

 

 


Les projets de recherche sur la Maladie à Corps de Lewy

 

 

Différencier la maladie à corps de Lewy de la maladie d'Alzheimer

 

Un projet co-financé par l'association des aidants et malades à corps de Lewy et la Fondation Vaincre Alzheimer vise à évaluer si la protéine Phosphoalpha-synucléine permet d'améliorer la précision du diagnostic de la maladie à corps de Lewy.

En effet, différencier au plus tôt cette maladie neurodégénérative de la maladie d'Alzheimer permettrait d'apporter une aide aux médecins en cas de doute du diagnostic chez les patients peu symptomatiques.

Pour les patients, un diagnostic au plus tôt permettrait de bénéficier d'emblée de bons traitements et d'éviter les médicaments potentiellement nocifs.

Le Dr Josué Cléry présente son projet dans une vidéo :

 

 


 

Découverte pour favoriser le diagnostic de la maladie à corps de Lewy

Une des grandes orientations de la recherche internationale concerne le diagnostic. Plutôt on connaîtra les conditions favorisant le développement de la maladie à  corps de Lewy, mieux on combattra cette pathologie.

La recherche progresse, les professeurs McKeith et Frédéric Blanc ont écrit un article dans le blog "On Medicine" :  Insula biomarker dementia Lewy bodies"  


 

Le Professeur Ian McKeith parle des derniers travaux de recherche sur la maladie à corps de Lewy

Le Professeur McKeith est un des meilleurs spécialistes mondiaux de la maladie à corps de Lewy.

Il a constitué une équipe internationale, dont fait partie le Professeur Frédéric Blanc pour la France, qui a récemment diffusé les nouveaux critères de diagnostic; ceux-ci devraient permettre de réduire la confusion actuelle avec la maladie d'Alzheimer ou de Parkinson.

A ce propos, voir la présentation en anglais du  Professeur McKeith à New Castle (vidéo - 2,44mn) 


 

Critères de diagnostic de la maladie à corps de Lewy au stade prodromal

L'équipe du Professeur Ian McKeith (dont fait partie le Professeur Frédéric Blanc pour la France) a défini les critères de diagnostic de la maladie à corps de Lewy, au stade prodromal, c'est-à-dire au début de la maladie, quand les troubles cognitifs ne sont pas encore majeurs.

Comme pour les critères au stade plus avancé de la maladie, il suffit de deux critères cardinaux ou d'un critère cardinal accompagné d'un autre critère pour diagnostiquer une maladie à corps de Lewy probable.

On trouve ces critères de la maladie à corps de Lewy dans un article de Neurology: "Research criteria for the diagnosis of prodromal dementia with Lewy bodies" (pdf, 323,91ko)

 

 

 

   Le Professeur Frédéric Blanc  a publié un article important sur le sujet : "Les critères de maladie à corps de Lewy prodromale" (pdf, 187,96 ko)

 


 

Nouveaux critères de diagnostic de la maladie à corps de Lewy (Critères de Mc Keith 2017)

Cet article est d’une importance capitale. Il définit les critères cliniques du diagnostic de la maladie à corps de Lewy. C’est le résultat des travaux de l’équipe internationale dirigée par le Professeur Mc Keith.

A lire dans notre page dédiée aux Nouveaux critères de diagnostic


 

Meilleur diagnostic de la maladie à corps de Lewy grâce aux biomarqueurs d’Alzheimer

La maladie à corps de Lewy est souvent confondue avec Alzheimer. Certains biomarqueurs favorisent le diagnostic différentiel.

Lire l'article dans notre page :Meilleur diagnostic de la maladie à corps de Lewy grâce aux biomarqueurs d’Alzheimer 


Inflammation sanguine au stade débutant de la maladie à corps de Lewy

Une piste pour un diagnostic dès le premier stade de la maladie à corps de Lewy :  un article de l'institut de neuroscience de l'université de Newcastle en Angleterre montre la présence d'une inflammation sanguine au stade prodromal de la maladie disparaît ensuite au stade de démence.

Détails dans l'article de langue anglaise : "Periheral inflammation ..."  (pdf - 564 Ko)


La maladie à corps de Lewy pourrait être une synaptopathie

Un article de l'espagnol Colom Cadena montre que les protéines anormales que sont les phospho-alphasynucléines se déposent volontiers au niveau de la synapse, suggérant ainsi que la maladie à corps de Lewy (MCL) est une maladie de la synapse, soit une synaptopathie.

Détails dans l'article de langue anglaise du Brain (2017) : "Synaptic phosphorylated a-synuclein in dementia with Lewy bodies" (pdf -1.29 Mo)


Répartition des sexes dans la maladie à corps de Lewy

Dans la maladie d’Alzheimer, la prédominance féminine est claire, alors que dans la maladie de Parkinson, la prédominance est masculine. Cet article montre que la maladie à corps de Lewy se situe entre les deux.

Détails dans l'article de langue anglaise du Alzheimer's Research & Therapy : "Sex ratio in dementia with Lewy bodies ..." (pdf - 845 Ko)


Les formes familiales de la maladie à corps de Lewy

A la question : " y a-t-il des formes familiales à la maladie à corps de Lewy" ? Le Professeur Frédéric Blanc répond : 

" La situation est assez complexe concernant les formes familiales :

Elles semblent être très rares.

Il existe des facteurs de risque génétique (ce qui ne signifie pas transmission à un membre de la famille mais une augmentation du risque d’avoir la maladie, et donc potentiellement plus de cas dans la famille), par exemple l’ApoE4 (retrouvé aussi dans la maladie d’Alzheimer, mais avec un risque moindre dans la maladie à corps de Lewy), ou bien la glucocérébrosidase (qui est aussi un facteur de risque de la maladie de Parkinson), et de façon plus subtile, des gènes connus pour impacter la maladie fronto-temporale seraient aussi des gènes de facteur de risque de la MCL (comme GRN ou MAPT).

Les gènes des formes génétiques à proprement parlé (et qui sont très rares) sont les mêmes gènes que la maladie d’Alzheimer comme PSEN1 par exemple ou bien de la maladie de Parkinson comme SNCA. »

 


Evolution à long terme de la maladie à corps de Lewy

Une étude démontre que le déclin cognitif chez les malades à corps de Lewy est plus rapide quand le patient souffre aussi de la maladie d’Alzheimer.

Détails dans l'article de langue anglaise du Alzheimer's Research & Therapy  : "Long-term cognitive outcome ..." (pdf-951 Ko)


 

 
Dernière modification : 28/07/2022